• Grand Art de Vivre

Dîner en ville, mais qu'est-ce que je peux bien leur apporter ?

Chéri ! Te souviens-tu que nous allons chez les Aulnay-Pradelle demain soir ? Que leur apportons-nous ?


°°° L'option bouquet de fleurs

Il le faut le plus naturel possible, fleurs en nombre impair, et sans papier d’emballage. En effet, la maîtresse de maison, si elle reçoit beaucoup d’invités, ne sera pas très dispo pour s’occuper de plusieurs bouquets qu’il faut arranger, mettre en vase etc. Impair ? la tradition veut que l'impair soit signe de cueillette de votre propre jolie main tandis que le pair serait signe de la main d'un méchant fleuriste.

Prenez-les de saison hein. N'allez pas m'offrir des pivoines en plein décembre. Les pivoines, comme le chèvrefeuille c'est fin mai et juin. Les tulipes à Pâques. La lavande c'est fin juin-juillet.

Selon que votre bouquet sera très odorant ou pas, agrémentez de brins d'herbes aromatiques type menthe. (NB. La tournure de la phrase est correcte. Check donc mes références bitch : "Selon que vous serez puissant ou misérable". C'est du La Fontaine au cas où t'aurais pas intégré).

L’élégance absolue étant d'envoyer des fleurs avant, la veille ou le matin du jour de l’invitation, avec une carte de visite et quelques mots de remerciements. Mais bon.

Dieu est mort et l'élégance aussi.



°°° L'option exemplaire d'un livre confidentiel que vous avez lu récemment ou une nouvelle édition avec nouvelle traduction, nouvelle préface, whatever.

Un écrivain qui vient de mourir, on saute sur l'occasion et on empaquette un florilège des best of de Ph. Roth #RIP.


°°°La boîte de chocolats de chez un MOF. En mignardises après les agapes. Ça ne dérange en rien les plans de la maîtresse de maison, c'est joli, c'est sucré, c'est sympatache. On est bon.


°°° L'option bouteille de vin.

Si vous vous rendez dans une bonne maison - et je ne vois pas pourquoi vous iriez ailleurs -, vous risquez de faire un flop.

Même si la bouteille est excellente. Votre hôte aura accordé mets et vins, les bouteilles à bonne température et aérées le temps qu'il faut. L'hôte sera obligé de servir votre bouteille et vous foutez donc en l'air son boulot. Parce qu'un bon vin ne se boit pas comme ça à l'arrache. Ça s'accorde, ça se sert à une certaine température après un certain temps d'aération. Relisez l'article Vendredi Bibine.


Grand Art de Vivre, quand GAdV est en fonds, opte pour une bouteille de champagne. En apéro, en dessert, y'en aura toujours besoin et personne ne se plaindra. Glacé. Sans temps de pause. Parfait non ? Pareil, bonne bouteille hein. Dépend du level de votre dîner mais préférez du Blanc de Blancs. Laissez le champ' rosé pour vos michetonneuses.

Certains préconisent les mains vides. Ça va bien pour un dîner en ville.

En revanche pour un joli dîner d'amis ça déplaît fortement à Grand Art de Vivre. Une petite attention est la moindre des choses. Ce sont vos amis quand même, donnez vous cette peine. Ils se donnent bien la peine de vous recevoir.


#grandartdevivre

Posts récents

Voir tout

La fiscalité du collectionneur

L’achat, la vente et la transmission d’un objet d’art ou de collection obéissent à des règl­es particulières en matière d’imposition. Petit aperçu des dispositifs et de leur mode d’application. Une

©2020 graphisme + design by GRAND ART DE VIVRE ®

Delphine FOISSEY - Commissaire-Priseur // GRAND ART DE VIVRE  - Décor & Ameublement des Grandes Demeures // 36, rue Scheffer  75116 PARIS - Tel. : 0033 689 222  867 - Mail : grandartdevivre@gmail.com

GRAND ART DE VIVRE® et RECEVEZ AUTREMENT® sont des marques déposées et titulaires des noms de domaines des Sites.

Le Site dans son ensemble ainsi que les éléments qui le composent (notamment, textes, photographies, illustrations, etc.) constituent des œuvres de l’esprit protégées par les articles L. 111-1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Ils sont la propriété exclusive de Grand Art de Vivre® et Recevez Autrement®, seuls habilités à utiliser lesdits droits de propriété intellectuelle ainsi que les droits de la personnalité y afférents, les marques, les modèles, les œuvres de l’esprit, les logiciels, les bases de données, les interprétations, les images de personnes et ce, à titre originaire ou par l’effet d’une licence ou d’une autorisation expresse.