• grandartdevivre

EDITO sweet and smooth mois d'août

Onze mois que nous l'attendons. Il est enfin là. Le mois du vrai bel été, du calme, du long soleil au monoï, des espadrilles, du sans écharpe ni pull aucun, même pas peur d'avoir froid.

Un Madonna vintage en boucle, Clara Luciani slow mo dans tout ce qu'on fait et rosé glacé en terrasse.

Ceux qui reviennent d'un juillet ailleurs, prolongent leur état de grâce tandis que d'autres départs s'annoncent, la valise déborde déjà de trois paires de tongs et huit maillots de bain. On ne mettra rien de tout ça parce qu'on achètera le bikini en crochet du joli stand sur la plage et les mules compensées en toile bayadère.

Le mois d'août est une table de buffet dressé. Lin blanc, plateaux de mignardises, bocaux de fruits secs, jarre de fruits frais, pâte d'amande, champagne frappé, calisson, caramels et sucre d'orge.

Tout en devient possible et disponible.

Tout à portée de main et de bouche.


Paris se déserte et nous sortons nos éventails.


Posts récents

Voir tout

La fiscalité du collectionneur

L’achat, la vente et la transmission d’un objet d’art ou de collection obéissent à des règl­es particulières en matière d’imposition. Petit aperçu des dispositifs et de leur mode d’application. Une